éditions des cahiers intempestifs
baseline

L E B L O G D E S C A H I E R S – P A G E 6

 

La double vie des bOx in Wonderland

4 février 2017

 

au musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

à la Fondation Vuitton

 

à la Biennale Internationale Design 2017

 

 

Chronomélopée

27 janvier 2017

Clôture de la saison 1 du festival Hurricane "Tout ce dont vous avez besoin pour faire un film, c’est d’un ventilateur et d’une lampe de vélo !" avec le film Chronomélopée de Christèle Delaur, Christophe Casu et Michel Falzone

sur une musique originale de Kernelpanik (Jean Adam, Pierrick, Bayle, Quentin Ravoire, Christophe Casu et comme invité Linda Martorina).

À visionner ici

en attendant les beaux jours pour une présentation "en live".

 

Le festival Hurricane est mort, vive le festival Hurricane!

19 janvier 2017

Clôture de la saison 1 du festival Hurricane "Tout ce dont vous avez besoin pour faire un film, c’est d’un ventilateur et d’une lampe de vélo !" avec le film Chronomélopée.

Vous aviez plein d'idées mais vous n'avez pas eu le temps de participer au festival Hurricane qu’à cela ne tienne rejoignez dès maintenant le festival Hurricane saison 2 en relevant le défi : "Et vous? Il vous est arrivé, avant même l'heure du petit déjeuner, de croire à combien de choses impossibles?"

 

 

La bOx in Wonderland vue par…

18 janvier 2017

les photographes du studio photo de Gutenberg networks Saint-Étienne

 

Christèle Delaur :

 

Jean-Pascal Gay :

 

Jérémy Elmalan :

 

En savoir plus sur la bOx in Wonderland

 

Êtes-vous prêt à descendre avec Alice au fond de la bOx in Wonderland?

05 janvier 2017

La bOx in Wonderland selon Gutenberg networks vient de paraître aux éditions des Cahiers intempestifs. Réutilisant les codes de la quête identitaire, ce huitième Objet Graphique Non Identifié est une course d’orientation à travers l’œuvre de Lewis Carroll dans laquelle une quinzaine d’objets prennent le relais comme autant d’indices pour rester au pays des merveilles et descendre «avec le lapin blanc au fond du gouffre». Dans une démarche de réalité augmentée en quelque sorte inversée, la bOx in Wonderland «augmente» Les Aventures d’Alice, et se confronte à cette interrogation phare de notre époque qu’est la surenchère entre réel et virtuel. Pas question ici de «photocopier» le récit, de l’illustrer, mais de surenchérir pour faire de la bOx une «sensation continuée» : un rêve augmenté !

En savoir plus sur

 

En cette année tout a commencé par un thé!

01 janvier 2017

 

 

 

Hommage à Michel Butor

24 août 2016

« J'ai écrit des livres pour que les amis s'y retrouvent
et les ennemis s'y perdent. Mais si, en s'y perdant les ennemis trouvent
quelque chose qui les transforme en amis, tant mieux.»

Hommage à un ami qui nous a quittés.

Bureau de Michel Butor : tristesse d'une chaise qui désormais restera vide.
C'est le premier auteur que nous avions publié aux éditions des Cahiers intempestifs avec l'ouvrage Dialogue avec Eugène Delacroix sur l'Entrée des Croisés à Constantinople.

(Photographies, Jacquie Barral)

 

Grand Prix Stratégies
de la Production Publicitaire

14 juin 2016

 

À tout Objet Graphique Non Identifié
il faut une distinction hors des sentiers battus!

Grand Prix Stratégies

 

La bOx of Life lauréate!

Les bOx, véritables ambassadeurs des compétences et des valeurs d’imaginaire de Gutenberg networks, sont des objets créés sur mesure par la maison d’édition du groupe. Créatives, curieuses, exploratoires, avec une expression graphique et volumique marquante, elles revisitent aussi bien les objets anodins du quotidien qu’elles explorent les potentialités ludiques du virtuel. Poétiques et multimédias, elles invitent chacun à rejouer la chasse au trésor de l’enfance et à investir sa propre créativité.


Grand Prix Stratégies


«Life isn’t about finding yourself. Life is about creating yourself.»

Alors qu'attendez-vous pour penser «outside the box»!

En savoir + sur les distinctions et autres prix remportés par les Cahiers intempestifs [WIKIPÉDIA]

 

Qui fait Quoi?
bOx of Life selon Gutenberg networks
by éditions des Cahiers intempestifs

Jean-Christophe Aussel
Direction de la publication

Véronique Gay-Rosier
Conception, design graphique et numérique

Sylvie Bruyas
Suivi de fabrication et logistique

 

 

La presse en parle

Stratégies 16/06/2016

Téléchargez le PDF de l'article de Stratégies

 

Life isn’t about finding yourself.
Life is about creating yourself.

George Bernard Shaw

Depuis les slogans qui égayent les murs de nos cités jusqu’aux aphorismes littéraires transformés en tee-shirts, en passant par les anaphores de nos hommes politiques érigées en formules magiques, et les générateurs numériques de fortune cookies qui délivrent sur internet la prédiction du jour, la mode des « rules », du pastiche en format court, de la prédiction décalée, instaure du lien social dans une époque pourtant si sujette à séparer les êtres.


Parmi ces « injonctions » de sagesse, il en est une « Life isn’t about finding yourself. Life is about creating yourself » qui fut déclinée en poster, en « coffee cup wisdom », en ligne de vêtement*… et graffée maintes fois sur les façades de nos villes. Comme une invite à se « produire » soi-même (« over and over » rajoutera le couturier *Yohji Yamamoto sur ses créations), cette citation semble le juste miroir d’une époque où la théâtralisation de l’existence via les réseaux sociaux, le faire soi-même à l’heure du 2.0, invite sans cesse à une démarche créative. Pourtant, peu se doutent qu’elle fut écrite à l’orée du vingtième siècle par le dramaturge irlandais George Bernard Shaw.
Sous l’égide de ce prix nobel de littérature, provocateur et anticonformiste dans une Angleterre encore puritaine, cette bOx of Life selon Gutenberg networks entend, à son tour, faire sienne la formule « Life is about creating yourself », en marquant d’une âme quelques objets inanimés comme s’ils étaient les outils symboliques d’une certaine créativité.


Toujours fidèle, d’autre part, à la pensée latérale du « Thinking outside the box », ce septième Objet Graphique Non Identifié ambitionne encore, rebondissant sur la prophétie de George Bernard Shaw, d’instaurer un dialogue aphoristique, décalé et collaboratif. « Frotter son langage contre celui de l’autre, limer sa cervelle contre celle d’autrui », en y mêlant tous les signes d’une époque et d’une culture hybride, et en invitant chacun, au cœur d’un cadavre exquis de papier et d’une mise en scène numérique conjointe, pour réinventer et pour partager l’injonction prométhéenne à se créer soi-même.

Ouvrez la bOx of Life

En savoir + sur la bOx of Life

 

 

De la bOx of Life
faites-en tout un cinéma

En savoir + sur le festival Hurricane

 

les bOx selon Gutenberg networks distinguées

«Design map, designers créateurs de valeurs pour l’entreprise»
du 6 juin 2014 au 4 janvier 2015, Cité du design


En savoir + sur Design map

 

C.O.D.E/Cities Of DEsign/UNESCO

La Box in Black selon Gutenberg networks by Cahiers intempestifs distinguée en 2013 par le réseau des villes créatives Unesco design.

En savoir + sur C.O.D.E/Cities Of DEsign/UNESCO

 

En savoir + sur les distinctions et autres prix remportés par les Cahiers intempestifs [WIKIPÉDIA]

 

La Fondation Louis Vuitton se met aux couleurs de la bOx of Life!

La collection des bOx sont présentés à la librairie de la Fondation Louis Vuitton

On les trouve également… (points de vente)

 

Découvrez la collection des bOx

En savoir + sur les éditions des Cahiers intempestifs (Wikipédia)

Espace Presse

S'incrire à la newsletter

Rejoindre le profil Facebook

Rejoindre la page publique Facebook